Devrais-je m’asseoir sur un ballon d’exercice pour travailler? - ergoCentric
Accessibilité:

Devrais-je m’asseoir sur un ballon d’exercice pour travailler?

avril 2nd, 2019

Devrais-je m’asseoir sur un ballon d’exercice pour travailler?

by Geoff Wright

La plupart d’entre nous connaissent bien les ballons d’exercice (autrement appelés ballon d’entraînement, ballon de stabilité ou ballon suisse). On les trouve habituellement dans les salles de sport et les centres de réadaptation. Vous en possédez peut-être un à la maison et vous aimeriez savoir s’il est judicieux de l’utiliser comme assise lorsque vous travaillez à votre bureau.


Voici mon conseil :

« Un ballon d’exercice ne constitue pas un fauteuil adapté pour un employé effectuant des tâches informatiques à un bureau ou sur un poste de travail équipé d’un ordinateur. »

 

Un ballon d’exercice limite la mobilité au sein de l’espace de travail et ne procure ni base stable ni dossier pour soutenir la région lombaire de la colonne vertébrale. Par conséquent, il peut contribuer à l’inconfort physique d’un employé travaillant à un bureau ou sur un poste de travail équipé d’un ordinateur.

D’un point de vue ergonomique, un ballon d’exercice ne saurait remplacer un fauteuil de bureau. Voici pourquoi.

Besoin de stabilité

La directive G1-2013 (« Ergonomics Guideline for Furniture used in Office Work Spaces Designed for Computer Use » ou directive d’ergonomie pour le mobilier des espaces de travail professionnels destinés aux tâches informatiques) de la Business and Institutional Furniture Manufacturers Association (BIFMA) est sans appel en ce qui a trait à la stabilité. Selon cette directive, un fauteuil bien conçu doit offrir un soutien stable. La norme Z412-17 de l’Association canadienne de normalisation (CSA), « Une norme d’application pour l’ergonomie des postes de travail », quant à elle, exige que les fauteuils de bureau soient munis de pieds garantissant la stabilité.

En effet, il va sans dire qu’un environnement de bureau regorge d’objets lourds et de coins pointus qui présentent de véritables risques de blessures en cas de perte d’équilibre soudaine en position assise.

Comparativement, il ne faut pas longtemps, sur un ballon d’exercice, pour s’apercevoir de son instabilité fondamentale. Si le sol des salles d’entraînement est recouvert de tapis matelassés, on ne peut en dire autant des bureaux!

Mobilité au sein de l’espace de travail

Un fauteuil de bureau pivote afin de donner à l’utilisateur assis la possibilité d’atteindre des accessoires ou de se saisir d’objets. Le mécanisme pivotant lui permet en outre de s’asseoir ou de se lever sans difficulté et en toute sécurité.

Les ballons d’exercice, quant à eux, ne sont pas conçus pour faciliter les déplacements au sein d’un espace de travail. Un ballon d’exercice oblige l’utilisateur à veiller à sa posture et à son équilibre en tout temps, surtout au moment de s’asseoir ou de se lever.

Importance du dossier

La norme de la CSA concernant l’ergonomie des postes de travail (Z412-17) exige également qu’un fauteuil de bureau soit doté d’un dossier assurant un soutien dorsal et lombaire adéquat.

Un fauteuil fournissant un soutien lombaire adéquat favorise le maintien de la courbure naturelle de la colonne vertébrale vers l’intérieur dans le bas du dos. Il s’agit d’une posture recommandée, car elle répartit la pression parmi les disques intervertébraux de la colonne, réduisant ainsi les tensions dorsales.

Un dossier assurant un soutien dorsal et lombaire optimal constitue une caractéristique importante pour tout fauteuil de bureau. En effet, lorsqu’un employé demeure assis durant de longues périodes, des douleurs ou des blessures au dos peuvent survenir si le fauteuil n’épouse pas la courbure de la colonne dans la région lombaire.

Facteur d’inconfort physique

Un fauteuil de bureau offre la possibilité de régler facilement la hauteur du siège grâce à une plage de hauteurs adaptée à la plupart des utilisateurs.

En comparaison, une personne choisit un ballon d’exercice en fonction de sa taille et de la longueur de ses jambes. Le ballon doit en outre être correctement gonflé. Néanmoins, un gonflage adéquat ne garantit pas à l’utilisateur d’être assis à une hauteur suffisante par rapport à celle de la surface de travail où se trouvent le clavier et la souris de l’ordinateur. Lever les épaules, les bras ou les mains pour atteindre le clavier et la souris provoquera de l’inconfort et des blessures sur le plan musculo-squelettique.

Résumé

Les fabricants ont consacré des années à la conception et à l’amélioration des caractéristiques de leurs fauteuils de bureau afin que ceux-ci soient conformes aux recommandations de la BIFMA et de la CSA. Les exigences formulées dans le cadre de la directive G1 de la BIFMA et de la norme Z412-17 de la CSA concordent avec le point de vue ergonomique selon lequel un ballon d’exercice ne saurait remplacer un fauteuil de bureau lors de l’exécution de tâches informatiques à un bureau ou sur un poste de travail muni d’un ordinateur.


Avez-vous des questions concernant l’ergonomie au bureau?

Veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse [email protected] pour toute question relative à l’ergonomie au bureau. S’il s’agit d’une question d’intérêt général, votre question et votre région (mais pas votre nom) seront publiées sur notre site Web, accompagnées d’une courte réponse. Celle-ci pourrait simplement indiquer que le sujet fera l’objet d’un futur article. Nous ne fournissons aucun conseil d’ordre médical. Vous pourriez aussi recevoir une réponse individuelle.


Avertissement
Les opinions professionnelles exprimées dans cet article sont celles de Geoff Wright et ne reflètent pas nécessairement l’opinion ou le point de vue d’une organisation à laquelle Geoff Wright peut être associé. Le présent document est destiné uniquement à des fins éducatives et est conçu pour fournir des informations générales et une compréhension générale de l’ergonomie. Tous les efforts sont déployés pour assurer l’exactitude et la fiabilité des informations fournies. Les informations peuvent ne pas être applicables ou adaptées à votre situation et ne doivent pas remplacer les conseils d’un ergonome professionnel certifié ou d’autres professionnels qualifiés.

About Geoff Wright

Geoff Wright siège au comité technique de la norme CSA Z412-17 en tant que représentant de l’Association canadienne d’ergonomie. Il est ingénieur professionnel (Ing.) avec un doctorat en ergonomie, et il est reconnu comme professionnel en sécurité agréé du Canada (CRSP), et comme ergonome professionnel certifié au Canada (CCPE), aux États-Unis (CPE) et au Royaume-Uni (F. Erg. S).


Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Contact us

Our regional sales teams can help you if you’re planning a project or if you need to help one individual.

Click Here to Find a Rep

ergoCentric

ergoCentric

Devrais-je m’asseoir sur un ballon d’exercice pour travailler?

La plupart d’entre nous connaissent bien les ballons d’exercice (autrement appelés ballon d’entraînement, ballon de stabilité ou ballon suisse). On les trouve habituellement dans les salles de sport et les centres de réadaptation. Vous en possédez peut-être un à la maison et vous aimeriez savoir s’il est judicieux de l’utiliser comme assise lorsque vous travaillez à votre bureau.


Voici mon conseil :

« Un ballon d’exercice ne constitue pas un fauteuil adapté pour un employé effectuant des tâches informatiques à un bureau ou sur un poste de travail équipé d’un ordinateur. »

 

Un ballon d’exercice limite la mobilité au sein de l’espace de travail et ne procure ni base stable ni dossier pour soutenir la région lombaire de la colonne vertébrale. Par conséquent, il peut contribuer à l’inconfort physique d’un employé travaillant à un bureau ou sur un poste de travail équipé d’un ordinateur.

D’un point de vue ergonomique, un ballon d’exercice ne saurait remplacer un fauteuil de bureau. Voici pourquoi.

Besoin de stabilité

La directive G1-2013 (« Ergonomics Guideline for Furniture used in Office Work Spaces Designed for Computer Use » ou directive d’ergonomie pour le mobilier des espaces de travail professionnels destinés aux tâches informatiques) de la Business and Institutional Furniture Manufacturers Association (BIFMA) est sans appel en ce qui a trait à la stabilité. Selon cette directive, un fauteuil bien conçu doit offrir un soutien stable. La norme Z412-17 de l’Association canadienne de normalisation (CSA), « Une norme d’application pour l’ergonomie des postes de travail », quant à elle, exige que les fauteuils de bureau soient munis de pieds garantissant la stabilité.

En effet, il va sans dire qu’un environnement de bureau regorge d’objets lourds et de coins pointus qui présentent de véritables risques de blessures en cas de perte d’équilibre soudaine en position assise.

Comparativement, il ne faut pas longtemps, sur un ballon d’exercice, pour s’apercevoir de son instabilité fondamentale. Si le sol des salles d’entraînement est recouvert de tapis matelassés, on ne peut en dire autant des bureaux!

Mobilité au sein de l’espace de travail

Un fauteuil de bureau pivote afin de donner à l’utilisateur assis la possibilité d’atteindre des accessoires ou de se saisir d’objets. Le mécanisme pivotant lui permet en outre de s’asseoir ou de se lever sans difficulté et en toute sécurité.

Les ballons d’exercice, quant à eux, ne sont pas conçus pour faciliter les déplacements au sein d’un espace de travail. Un ballon d’exercice oblige l’utilisateur à veiller à sa posture et à son équilibre en tout temps, surtout au moment de s’asseoir ou de se lever.

Importance du dossier

La norme de la CSA concernant l’ergonomie des postes de travail (Z412-17) exige également qu’un fauteuil de bureau soit doté d’un dossier assurant un soutien dorsal et lombaire adéquat.

Un fauteuil fournissant un soutien lombaire adéquat favorise le maintien de la courbure naturelle de la colonne vertébrale vers l’intérieur dans le bas du dos. Il s’agit d’une posture recommandée, car elle répartit la pression parmi les disques intervertébraux de la colonne, réduisant ainsi les tensions dorsales.

Un dossier assurant un soutien dorsal et lombaire optimal constitue une caractéristique importante pour tout fauteuil de bureau. En effet, lorsqu’un employé demeure assis durant de longues périodes, des douleurs ou des blessures au dos peuvent survenir si le fauteuil n’épouse pas la courbure de la colonne dans la région lombaire.

Facteur d’inconfort physique

Un fauteuil de bureau offre la possibilité de régler facilement la hauteur du siège grâce à une plage de hauteurs adaptée à la plupart des utilisateurs.

En comparaison, une personne choisit un ballon d’exercice en fonction de sa taille et de la longueur de ses jambes. Le ballon doit en outre être correctement gonflé. Néanmoins, un gonflage adéquat ne garantit pas à l’utilisateur d’être assis à une hauteur suffisante par rapport à celle de la surface de travail où se trouvent le clavier et la souris de l’ordinateur. Lever les épaules, les bras ou les mains pour atteindre le clavier et la souris provoquera de l’inconfort et des blessures sur le plan musculo-squelettique.

Résumé

Les fabricants ont consacré des années à la conception et à l’amélioration des caractéristiques de leurs fauteuils de bureau afin que ceux-ci soient conformes aux recommandations de la BIFMA et de la CSA. Les exigences formulées dans le cadre de la directive G1 de la BIFMA et de la norme Z412-17 de la CSA concordent avec le point de vue ergonomique selon lequel un ballon d’exercice ne saurait remplacer un fauteuil de bureau lors de l’exécution de tâches informatiques à un bureau ou sur un poste de travail muni d’un ordinateur.


Avez-vous des questions concernant l’ergonomie au bureau?

Veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse [email protected] pour toute question relative à l’ergonomie au bureau. S’il s’agit d’une question d’intérêt général, votre question et votre région (mais pas votre nom) seront publiées sur notre site Web, accompagnées d’une courte réponse. Celle-ci pourrait simplement indiquer que le sujet fera l’objet d’un futur article. Nous ne fournissons aucun conseil d’ordre médical. Vous pourriez aussi recevoir une réponse individuelle.


Avertissement
Les opinions professionnelles exprimées dans cet article sont celles de Geoff Wright et ne reflètent pas nécessairement l’opinion ou le point de vue d’une organisation à laquelle Geoff Wright peut être associé. Le présent document est destiné uniquement à des fins éducatives et est conçu pour fournir des informations générales et une compréhension générale de l’ergonomie. Tous les efforts sont déployés pour assurer l’exactitude et la fiabilité des informations fournies. Les informations peuvent ne pas être applicables ou adaptées à votre situation et ne doivent pas remplacer les conseils d’un ergonome professionnel certifié ou d’autres professionnels qualifiés.